Chronique album #6 : Split d’Sick Sad World et Another Moon

Voici quelques semaines déjà sortait le premier cd du groupe de postcore nantais : Sick Sad World. Il se présente sous la forme d’un split avec l’artiste Cannois « Another Moon », qui donne également dans le style post hardcore, métal ambiant… Après quelques écoutes attentives, voici une petite présentation de cet album…

Ruins of a forgotten world : Another Moon & Sick Sad World Split

Des riffs lents, parfois lourds, assez peu de chant, ce qui induit donc une musique très instrumentale, et des titres souvent plus longs qu’à la normale. Oui Nous somme bien là en train de parler de la musique« postcore ». Et à Nantes nous avons quelques personnes qui en connaissent un rayon la dessus : il y a bien sur Strike down qui opère dans le milieu depuis déjà 10 ans (et dont je vous reparlerais d’ici peu…) et aujourd’hui Sick Sad World qui, après un morceau enregistré pour la compile « La Girafe Masquée Vol.1 », et malgré quelques problèmes de line up,   collabore avec Another Moon pour sortir un Split qui répond, il est vrai, assez bien aux critères du postcore.

splitssw

L’album est composé de 6 morceaux, dont 3 pour chacun des deux groupes. Il commence par ceux d’another moon avec un morceau de presque 12 minutes appelé « there will be no sunshine anymore ». Pour ce morceaux pas de chant, et une intro assez longue qui monte en puissance, jusqu’à lâcher les grosses caisses et les riffs avec l’ampli qui vas jusqu’a 11. Puis, deux autres titres un peu plus court mais tout aussi réussi. Pour ces trois titres, seule la piste 2, éponyme à l’album comporte du chant, qu’il faudrait plutôt appeler “hurlement” d’ailleurs mais bizarrement, ce n’est pas ma préférée des trois. C’est d’ailleurs la voix de JuDa , le chanteur de Sick Sad World que l’on entend tout au long du morceaux… Pour finir sur Another moon, bien que d’ordinaire je ne suis pas vraiment fan des morceaux trop long je dirais été assez séduit la première de l’album…

Puis le cannois laisse la place aux nantais pour 3 morceaux. La encore les sons résonnent assez lourdement, les riffs s’enchainent naturellement et promettent des lives assez intense… Contrairement à Another Moon, et à l’image que j’ai du postcore, le chant est assez présent sur chacun des trois morceaux. Comme l’on pourrait s’en douter, les textes (en anglais) collent au style et sont donc assez sombre, c’est à dire parfait pour un mois de juillet dans le calvados…

Bien sur il s’agit d’un split, donc il y a forcément un artiste que l’on a préféré à l’autre… Sans vouloir faire mon chauvin, je dirais que les morceaux de Sick Sad World sont musicalement plus réussis. Cela vient sans doute du chant plus présent qui je trouve, donne plus de charisme aux morceaux. Mais ceci n’est que mon avis après tout et n’allez surtout pas croire qu’Another Moon ne mérite pas qu’on prête une oreille à sa musique…

Pour conclure rapidement sur cet album, que je recommande aux fans de métal expérimental, je dirais que si vous aimer les morceaux alternant passage agressif avec d’autre plus lancinant, si vous aimez les ambiances légèrement dépressives et chaotiques des musiques de film de science fiction, bref, si vous aimez la musique post hardcore, écoutez ces deux artistes qui ont fournis un travail très réussi quand on sait que tout a été réalisé en home studio,  ce qui mérite qu’on s’y intéresse…

Tracklist de “Ruins of a forgotten world”

Another Moon :splitsswCover

01. There will be no sunshine anymore

02. Ruins of a forgotten world (feat Juda from Sick Sad World)

03. The end of all things

Sick Sad World :

04. White-room

05. Heads

06. Just Break

Extrait en écoute sur leurs myspace

http://www.myspace.com/sicksadworldfrance

http://www.myspace.com/anothermoon

Achat en ligne du split sur Bigcartel.com pour 6€

Et pour terminer un petit interview de JuDa, le chanteur de Sick Sad World qui a bien voulu se prêter au jeu du question/réponse :

Donc comme je t’avais dis, je te propose te poser plein de question à la Laurent Boyer, toi tu réponds et on se la joue fréquenstar ok ? Je commence :

1. Donc JuDa : Julien Daden, Chanteur de sick sad world depuis l’origine du groupe. Avais-tu un groupe avant celui-ci ?

Et bien mon cher Laurent Boyer, c’est marrant cette question ! Alors j’ai eu plusieurs petits groupes d’ado on va dire, avec des noms super du genre “Réalité sournoise” ou “Realown” avec le recul ça fait peur ! Mais dès le début ces groupes mariaient métal et rock, du “metal soft” on va dire. Ce qui est marrant avec les groupes d’ados c’est que finalement ça attire plus de monde en concert, parce que tu fais venir ton lycée. Maintenant je trouve ça ridicule mais en fait ça bougeait bien, parce que finalement c’est surtout les ados qui se bougent en concert.

2. Tu travail également à la radio ou tu présente une émission qui s’appel « le Labo », je crois que c’est le moment de te faire un peu de promo…

Le Labo est une émission rock extrême qui passe le 1er lundi de chaque mois sur Radio Atlantis. Atlantis est une radio locale diffusant sur le 107FM entre Nantes et Rennes et sur www.radioatlantis.fr. L’audience du Labo vient principalement du web, en gros je bosse comme si j’étais sur une webradio, et d’ailleurs dans les stats les Pays de Loire ne sont que la 3ième région pour l’audience de l’émission. Au niveau du contenu, je passe des titres rock, metal, punk ou hardcore, avec parfois des thèmes ou des interviews d’artistes ou acteurs culturels. En vrac j’ai interviewé des groupes comme Gojira, Mass Hysteria, Ultra Vomit, Biffy Clyro, Elmer food beat, Year of no light ou Denis Barthe de Noir désir. On peut tout retrouvé en podcast : www.radioatlantis.fr/podcast/lelabo.xml

J’évite de faire dans le trop “pointu” d’une part parce qu’ il ne faut pas oublier que la radio est faite pour la masse, et d’autre part parce que ceux qui écoutent des trucs plus pointus n’ont pas forcément besoin d’une émission de radio pour découvrir de nouveaux groupes de rock extrême. Sans compter que le death ou le black ça passe mal en radio parce qu’en général le son est pas top. En gros je vois l’émission comme un moyen d’éducation musicale, c’est pour cela que je vais passer des trucs plus difficile d’accès genre Time to burn entre des groupes plus mainstream comme Mass Hysteria ou Marilyn Manson. Le mainstream attire le public classique qui ainsi découvre les autres groupes. Bref c’est super large, et je passe régulièrement des skeuds de petits groupes, locaux ou non, pour les aider à se faire connaitre.

3. Je pense que tout ça doit te prendre pas mal de temps, mais as tu d’autre projet musicaux a coté ?

Comme tu dis déjà Le Labo + SSW ça me prend pas mal de temps, donc j’ai pas d’autre projet musicaux. Même si j’aimerais bien tester d’autres styles dans d’autres groupes. J’aurais aimé avoir un groupe de hardcore par exemple pour me défouler, ou un groupe de rock humoriste genre Fatals Picard pour la détente, mais bon on peut pas être partout ! Et puis ce qui me prend aussi du temps c’est quelques orgas de concert comme celui d’Impure, et des coups de main en com pour des groupes de pote genre Strike Down ou Du Heol. D’ailleurs je crois que je vais tout ralentir, histoire d’avoir enfin le temps de me gratter les couilles peinard sur mon canapé en buvant un bière devant la télé !

4. Tu m’as déjà dit qu’il y avait déjà eu pas mal de changement de line up, ou en etes vous aujourd’hui ?

Et bien le line up va encore changer ! En fait SSW on est un groupe poissard à ce niveau là,. En effet on a eu 4 guitaristes et 2 batteurs en un peu plus de 3 ans ! Et c’est justement ça qui nous retarde beaucoup. On a pas pû faire de concert depuis 2 ans ! En fait il n’y a que moi au chant et Rico à la basse qui somme “d’origine”. Le line up du cd c’est donc Rico et moi, Pi de Du Heol et Antonin aux guitares et Tof à la batterie. Et après le concert on cherchera un nouveau batteur et guitariste. Disons que c’est dur de trouver des gens à la fois motivés, qui ont le temps et qui correspondent au style qu’on veut faire. Par exemple Pi était génial, mais en bossant en usine en 2×8 il ne pouvait répéter qu’une semaine sur 2, ce qui forcément pose problème. Du coup petite annonce pour les batteurs et guitaristes qui sont entrain de lire l’article !

5. Pour simplifier, je vous classerais dans « la musique postcore » est-ce une étiquette qui pour vous vas selon toi ?

On se met aussi là dedans par rapport à ce qu’on écoute. C’est clairement les groupes rangés dans ce style qui m’ont mis les plus grosses claques récemment en cd comme en live. Et à priori pour la plupart des autres aussi. Et c’est petit à petit ce vers quoi on va le plus tirer. Mais justement nous même on galère à se trouver une étiquette, sur le fly du concert on a mis “rock prog/postcore/metal ambiant”. Si on avait pu rajouté des lignes on l’aurait fait ! A vrai dire on ne sait même pas vraiment si on est rock ou metal. On va être trop bourrin pour les rockeurs et les “true” métaleux eux vont dire qu’on est des fiottes ! Après postcore ça me va parce que c’est le style qui nous influence le plus, donc si il fallait en choisir un je prendrais ça !

6. Là, vous venez de sortir un split avec another moon, comment s’est faite cette rencontre ?

Et bien cela s’est fait par Le Labo justement. La plupart des groupes amateurs que je passe dans l’émission m’ont envoyé leur skeud, c’est très rare que ce soit moi qui les contactent pour les diffuser. Et bien avec Another Moon ça a été le cas ! En fait je l’ai découvert sur Falling down, qui était une compil avec des groupes postcore comme Impure Wihelmina, Kalvria, Kehlvin, Ocoai ou Time To Burn. Son morceau m’avait beaucoup plût, et du coup je l’ai contacté sur son myspace, lui proposant de le diffuser. Je dis “lui” parce qu’ Another Moon n’est pas un groupe mais un projet solo, Sebastien de son vrai nom est multi-instrumentiste. A partir de là on est resté en contact, étant graphiste il avait notamment fais le myspace du Labo. Quand on a voulu faire un split on a d’abord pensé à nos potes de Strike Down et Du Heol, mais eux étaient sur un album complet, donc directement après j’ai pensé à Another Moon. Et les autres ayant aussi beaucoup aimé son titre sur Falling Down, tous le monde a validé rapidement!

7. Pour l’enregistrement, concrètement ça c’est passer comment ? Combien de temps ça vous a pris ?

L’enregistrement a été “fait maison” par Danik, guitariste de Strike Down. Pour du home studio on est super content du son. La batterie a été enregistrée chez Tof directement, et ensuite la basse et les guitares ont été enregistrées chez Danik sur un simulateur d’amplis, ce qui nous a permis de bien choisir notre son. Ensuite pour le chant, idem, ça a été fait à la Danik’s house. Ensuite Danik s’est occupé du mixage et Seb “Another Moon” du mastering. Au niveau du temps ça c’est fait sur 3-4 mois pour l’enregistrement, mais bon à raison de 2-3 heures de temps en temps. En tout ça a dû prendre une vingtaine d’heures. Ce qui est sûr c’est que pour le prix, le temps et les conditions, on est content du résultat, et ce d’autant plus qu’il est super agréable de bosser avec Danik qui est un mec en or en plus d’être un super musicien.

8. Une petite tournée est elle prévu ? avec ou sans another moon ?

Avec Another Moon non c’est sûr, à moins qu’il se mette à monter un groupe autour de lui. Mais il me disait que sur Cannes il était dur de trouver des musiciens dans ce style. Ensuite pour nous tout dépendra des musiciens qu’on trouvera. Mais bon quoi qu’il arrive on est pas dans l’esprit “tournée”, on serait plus dans l’esprit de faire des concerts assez rarement mais en les faisant bien, en développant tous ce qu’il y a autour de la musique c’est à dire visuel que ce soit light ou video.

9. Quels sont les projets futurs pour ton groupes ?

Là déjà c’est promouvoir le cd, par les médias et le concert au Ferrailleur. Ensuite trouver de nouveaux membres. Et puis comme je le disais précédemment, peut être aussi fédérer une équipe autour du groupe: un ingé son, ingé light, graphiste, video Dj. En fait un vrai projet artistique complet quoi. Et puis à partir de là repartir en concert, et pourquoi pas enregistrer un vrai album complet. Mais avec tout les soucis qu’on a eu on ne se projette pas trop. On ne se dit pas qu’on jouera au Zénith dans 10 ans et qu’on vendra des millions de cd, on pense juste a se faire plaisir et à faire bien les choses. Et si la musique peut nous apporter de bonnes expériences, de belles aventures et de beaux souvenirs ça sera déjà génial.

10. Quelles sont vos influences pour SSW

On est 5 dans le groupe, et du coup c’est super large. En demandant à tout le monde tu aurais 5 réponses différentes. Il n’y a peut être que Deftones qui fédère tous le monde. Pour pas te faire une liste longue CMB (private joke dsl) je vais te citer 3 groupes par membres. Pour moi c’est surtout du postcore, hardcore, sludge et neo metal donc disons Ghost Brigade, Envy, Marilyn Manson. Je sais que Rico écoute beaucoup de sludge, hardcore, prog et postcore, disons Opeth, Kylesa, Impure Wilhelmina. Antonin a, comme moi et Tof, écouté beaucoup de neo metal mais sinon il écoute un peu de tout donc on va dire Katatonia, Agora Fidelio, Agaloch. Tof ça va être des trucs metal plus classique genre Gojira, The Arrs, Lamb of god. Quand a Pi c’est un de mecs que je connais qui écoute le plus du truc, du metal ambiant, du prog, postcore et indus, disons VAST, Nine inch nails ou Type O negative.

Donc disons qu’on pourrait surtout parler de Deftones et dernièrement on nous a comparé à The Ocean et Ghost Brigade.

info nantes pride:

11. Quelles sont les groupes nantais que tu conseil ?

Déjà forcement nos potes de Strike Down et Du Heol. Si il y’a bien un groupe nantais qui mériterais d’être plus connu c’est bien Strike Down. Ensuite parce qu’il y’a un pote dedans citons Aeris et parce qu’ils sont super cool Aphasis. Et pour finir musicalement 20 seconds falling man et Abysse. Et puis n’oublions pas Right 4 life même si ils sont défunt !

12. Vas-tu fréquement en concert ? à nantes ou ailleurs

Bien sûr ! Principalement à Nantes au Ferrailleur. Au Zénith parfois. L’Olympic le jour où ils sauront faire une bonne prog et quand ils seront un peu plus sympa et respectueux avec les médias on en reparlera ! Sinon les festoch l’été un peu partout. Avec l’émission j’ai quelques avantages disons, donc autant en profiter ! Mais bon pour résumer en ce moment ça serait surtout “Ferrailleur forever !”.

13. Quels lieux conseil tu a nantes niveau soirées

J’ai déjà cité le Ferrailleur, on peut aussi parler de la Scène Michelet. Sinon les bars de Bouffay. De toute façon à partir du moment ou t’aime pas les boites à con et autres bars dansant ambiance “j’ai envie de baiser” t’es vite limité ! Je conseillerais bien les soirées chez Rico mais il va gueuler ! Si tu veux de bonne soirée sinon t’a l’Orchidée noir et le Guili’s que tu connais bien mon salaud !

14. Que pense tu de la scene nantaise ? (pas le site haha)

Disons que j’ai pas de moyen de comparaison ! Il faudrait savoir ce qui se passe ailleurs pour bien répondre. Disons que ce qui est bien à Nantes c’est que le rock/metal c’est un petit milieu…et ce qui est naze à Nantes c’est que le rock/metal c’est un petit milieu ! On croise toujours les même personnes, selon qui sont ces personnes c’est agréable ou énervant. Niveau musical il y’a de très bon groupes que j’ai cité plus haut, qui mériterais un notoriété plus grande au niveau national. Disons que sinon il y’a beaucoup de groupes dans un style metal plus classique que j’écoute moins en se moment, j’en ai tellement écouté que j’ai l’impression d’en avoir fait le tour. Mais après techniquement à Nantes c’est super bon, après c’est juste une histoire de goûts. Mais je connais pas tout les groupes de toute façon et on m’en a parlé de certains qu’il faudrait que j’aille écouter au lieu de répondre à ton long questionnaire !

Ruins of a forgotten world

Another Moon :
01. There will be no sunshine anymore
02. Ruins of a forgotten world (feat Juda from Sick Sad World)
03. The end of all things

Sick Sad World :
04. White-room
05. Heads
06. Just Break

3 thoughts on “Chronique album #6 : Split d’Sick Sad World et Another Moon

  1. Pingback: NOVAK + SICK SAD WORLD + APHASIS | La Scene Nantaise

  2. Pingback: Novak + Sick Sad World + Aphasis

  3. lydific

    le concert du 3 avril 2012 à nantes à la scène michelet était super…another day absent malheureusement
    …,du plaisir

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *